Owen Morvan

Un blog à la mémoire de notre fils, Owen, victime innocente d'un tragique accident de la route à l'âge de 14 ans.

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

lundi, juin 24 2013

Il y a un an ...

Il y a un an, Owen, tu étais allé à ton ultime compétition d'athlétisme, le samedi 23 et dimanche 24 juin 2012, à Fougères pour le championnat de Bretagne Minimes. Tu étais revenu ce dimanche soir à la maison, rayonnant de joie, tes yeux étincelaient !

Tu étais si fier de ta médaille de bronze au saut à la perche, 2m90, ton record personnel ! Tes performances s'amélioraient de compétition en compétition, tu n'étais presque plus gêné par tes problèmes de croissance. Sur ton bureau se trouve encore le tableau de cotation sur lequel tu coloriais les colonnes au fur et à mesure de tes progrès, à côté des papiers de bonbons ...

Cette dernière photo de toi à l'athlétisme résume bien ta vie : belle, libre, mais coupée dans son élan, à jamais inachevée ...

Notre association présente aux championnats de France cycliste.

Dimanche 23 juin, nous étions une vingtaine gentiment accueillis au Derbez. Dès le matin nous encouragions tous les coureurs, et nos t-shirts et banderoles ne sont pas passés inaperçus. L'hélicoptère a survolé le quartier, mais le message adressé à Laurent Jalabert n'a pas été diffusé à la télévision. Cependant Daniel a été interviewé par le Télégramme. Notre association, à travers toutes nos actions, commence à être connue. Personne n'est insensible à notre cause, peu la rejettent. Cela nous encourage à continuer. Pour Owen. Pour la sécurité routière.

"Comme toi Jaja,

une voiture m'a fauché.

Aujourd'hui je ne suis plus là,

ma vie et mes rêves sont brisés."

Owen, 14 ans pour toujours.

samedi, juin 15 2013

Visite de jardin

les grands parents d'Emilie, une bonne copine d'Owen, ouvrent leurs jardin à tous les visiteurs, demain, dimanche 16 juin  (9h30 - 12h30 ; 14h - 18h) dans le cadre de l'opération nationale "Bienvenue dans mon jardin". Cette année ils ont choisi de soutenir notre association. Merci à eux et n'hésitez pas à venir !

adresse :

RICHARD Jean et Yvonne

Kérivoal
29260 Ploudaniel

samedi, juin 8 2013

La marche aura bien lieu

Finalement nous avons l'autorisation du Conseil Général pour la marche du samedi 29 juin à Lesneven, départ à 10h du stade Georges Martin.

Pour Owen, pour la bonne cause, rejoignez-nous, parlez-en autour de vous.

Le flyer est téléchargeable ici

samedi, juin 1 2013

Marche silencieuse du 29 juin : refus du Conseil Général du Finistère !

Depuis le mois de mars, nous suivons pas à pas les démarches nécessaires pour obtenir l'autorisation d'organiser une marche silencieuse, à la mémoire d'Owen, parce que nous pensons que notre garçon extraordinaire et plein de vie mérite bien cet hommage de ses proches, amis et de toute personne touchée par sa mort profondément injuste à seulement 14 ans. Mais aussi pour la bonne cause, pour sensibiliser le public le plus large possible à la violence routière, et aux conséquences désastreuses, qui n'arrivent pas qu'aux autres, de la conduite irresponsable de certains conducteurs. Les usagers de la route les plus vulnérables, piétons, deux-roues, en sont les premières victimes malheureusement, à en juger par les faits-divers dans la presse.

La sous-Préfecture de Brest nous a renvoyé vers la mairie de Lesneven, M. le Maire qui a eu la gentillesse de nous rencontrer rapidement nous a donné son accord verbal, et nous avons ensuite contacté l'agence technique départementale pour qu'une déviation soit mise en place, pendant environ 1h30, afin que les marcheurs présents ne mettent pas leur vie en danger en venant nous apporter leur soutien.

Or, aujourd'hui nous recevons une réponse négative à notre courrier datant du 24 avril, hasard du calendrier, le courrier du  Conseil Général date du 28 mai, jour où Owen aurait dû fêter ses quinze ans... triste cadeau !

Aucune compassion dans ce courrier, pas un mot au sujet d'Owen ou du drame qui nous touche, mais ça, nous y sommes malheureusement habitués, après la froideur des courriers de l'assurance nous donnant 6 semaines pour remplir un dossier et ceux de la CAF nous réclamant de l'argent (trois courriers successifs en trois jours, "créance suite au décès d'un enfant") et cela juste après le décès d'Owen, nous sommes maintenant blindés contre l'absence d'humanité de ces services administratifs.

Le motif est le suivant : " la décision du Conseil Général pour ce type de rassemblement est défavorable, ceci pour des raisons de sécurité et de logistique sur le réseau routier départemental. En effet, l'organisation d'un tel événement nous demande de mettre des agents d'astreinte et ceci durant tout le rassemblement". (précision : notre demande concerne deux heures !!!)

Et pour d'autres "événements", par exemple le Championnat de France Cycliste, le CG ne mettra pas non plus des "agents d'astreinte" ? Les routes ne seront-elles pas bloquées, et cela bien plus longtemps ?

Et puis, "ce type de rassemblement", a malheureusement déjà eu lieu près d'ici, sur une route départementale bien plus fréquentée (plus du double de voitures par jour), et avec la collaboration du Conseil Général ! Tout le monde se souvient bien sûr du terrible accident qui avait coûté la vie à deux jeunes scootéristes et blessé deux autres à Plouvien, sur la RD13 en août 2011. Un mois après cet horrible drame, un hommage avait été légitimement rendu à ces jeunes innocents, 1000 personnes s'étaient déplacées.

La mort d'Owen dans des conditions quasi identiques n'a-t-elle pas autant de légitimité ?

Et quand des manifestants bloquent les ronds-point ou les axes routiers très fréquentés, en ont-ils l'autorisation ? ne met-on pas des "agents d'astreinte" en pareil cas ?

Non, vraiment nous ne comprenons pas du tout ce qui motive ce refus, et nous sommes las de ces "bâtons dans les roues" que nous rencontrons sur notre route depuis que nous sommes frappés par ce drame.

Au lieu d'être soutenus, nous sommes à chaque étape davantage accablés, c'est ce dont ont témoigné toutes les familles de victimes que nous avons rencontrées à Paris lors du rassemblement du 11 mai, comme eux nous nous sentons abandonnés par les pouvoirs publics, pire, nous sentons que nous dérangeons, surtout que nous devons nous taire.

On nous a encore une fois mis à terre, mais une fois de plus nous nous relèverons, pour Owen, pour les nombreuses personnes qui nous soutiennent et qui éprouvent envers nous ce sentiment humain qu'on appelle l'empathie.

mardi, mai 28 2013

Owen, 14 ans pour toujours



Owen ne fêtera pas ses 15 ans aujourd'hui, il ne soufflera plus jamais de bougies ...


dimanche, mai 26 2013

Fête des Mères, fête amère ...

Sans toi, Owen, la fête des mères n'est pas entière, tu nous manques tant, à tous !

Je suis devenue une maman brisée, meurtrie, amputée à jamais, mais je reste une maman aimée de ses trois enfants chéris.

Aujourd'hui tu n'as pas pu me dire "Bonne Fête Maman", comme ton frère et ta sœur l'ont fait, mais tu étais bien là, avec nous, et tu le seras toujours.

Je t'aime Owen, mon fils, mon amour, on t'a volé ta vie,

mais rien ne défera ce lien si fort qui nous unit.

mardi, mai 14 2013

Pétition en ligne : PROTEGEONS LES CYCLISTES

LIEN

"Le cycliste est un usager de la route particulièrement vulnérable.

Chaque année,toujours trop de cyclistes sont blessés,et souvent PERDENT LA VIE,faute d'une attitude responsable des autres usagers de la route;des dizaines de familles sont en deuil,pleurent un père,un époux,un fils.
LA ROUTE EST UN ESPACE QUI SE PARTAGE,CE QUI IMPLIQUE UN RESPECT MUTUEL DE LA PART DE CEUX QUI S'Y DÉPLACENT

RESPECTEZ LES RÈGLES ÉLÉMENTAIRES DE SÉCURITÉ.
PROTÉGEZ LES AUTRES"

En juin dernier c'était Owen,  ça n'arrive pas qu'aux autres, soutenez leur initiative, signez cette pétition, ma signature est seulement la 1379ème ...

dimanche, mai 12 2013

Rassemblement du 11 mai 2013 organisé par le Collectif des Victimes des Accidents de la Route

le JT de France 3 Ile de France : tout est dit.

Lien vers l'album photo.

vendredi, mai 10 2013

Nolan sur Radio Emeraude

Lors du Semi-marathon du Pays Pagan, Nolan a été interviewé pour expliquer notre présence avec les maillots "Pour Owen", c'était en direct, il s'est très bien exprimé, pour son petit frère.

11mn50)

jeudi, mai 9 2013

Marche silencieuse à la mémoire d'Owen et pour la sécurité routière le samedi 29 juin

Nous organisons le samedi 29 juin 2013, de 10h à 12h, à Lesneven au départ du stade Georges Martin une MARCHE SILENCIEUSE.

Cette marche est tout d’abord une occasion de se recueillir dans le souvenir d'Owen, ses amis, ses potes du collège ou de l'athlétisme, sa famille et toutes les personnes qui ont eu la chance de le connaitre sont invités à ce rassemblement.

Cette marche est aussi un moyen pour nous de sensibiliser le public aux conséquences désastreuses et malheureusement irrémédiables de la violence routière. Venez nombreux nous apporter votre soutien !

L'accident dont à été victime Owen n'arrive pas qu'aux autres, tout le monde est concerné, en particulier les usagers de la route les plus vulnérables : cyclistes, deux-roues, piétons ...

Plus jamais ça ! Les usagers de la route ne doivent plus être ainsi à la merci des conducteurs, ces derniers doivent adopter une attitude responsable au volant de leur véhicule, prendre la route en toute conscience.

site internet de l'association.

mercredi, mai 1 2013

Prochain rendez-vous des coureurs et marcheurs "Pour Owen" : Bohars le mercredi 8 mai

http://www.10kmdebohars.fr/

Vous pouvez vous inscrire sur le site ci-dessus, des courses "jeunes" sont aussi proposées.

mardi, avril 30 2013

Stéphane Le Duc, après 115 km de trail dédie sa victoire à Owen, tout simplement merci !

Dans ces jours de profond désespoir, où l'absence d'Owen se fait encore plus cruellement ressentir, où le manque est comme une tenaille qui nous broie l'intérieur, une petite lueur apparait : la visite d'amis, la compagnie des proches, un message sur le net, et le soutien de personnes formidables. Merci à vous qui ne nous avez pas abandonnés face à notre chagrin. Nous mesurons la chance que nous avons d'être si bien entourés, d'être soutenus par tant de personnes sensibles à notre douleur, à notre cause. 

Un coureur m'a dit dernièrement "Je suis très fier de porter ce t-shirt". Où qu'il soit, Owen en est surement aussi très fier. Merci pour lui.

mercredi, avril 24 2013

"Semi du Pays Pagan" : il ne faut retenir que le positif !

Dimanche 21 avril notre groupe, de plus en plus nombreux, s'est retrouvé pour la 5ème édition du Challenge de l'Elorn à Plounéour-Trez. Nous étions 25 marcheurs, 23 coureurs sur le 7.5 km et une quinzaine sur le semi !

Tout le monde n'est pas présent sur la photo ci-dessous, mais de plus en plus de personnes se joignent à nous, relations, amis, et aussi des coureurs présents sur les courses précédentes venus spontanément nous exprimer leur soutien au point de vouloir porter le t-shirt pour les courses à venir. Cet élan de sympathie nous conforte dans l'idée que notre démarche est positive et très bien accueillie, et que nous devons continuer, pour Owen, pour la bonne cause.

Owen était dimanche dans le cœur de nombreuses personnes: coureurs, marcheurs, supporters. Owen les a portés, sans aucun doute.

Aussi, malgré deux jours d'abattement, nous n'allons pas nous appesantir sur l'animosité de quelques personnes de l'organisation. Tant pis si ces personnes n'ont pas compris notre démarche et nous ont prêté des intentions qui n'étaient pas les nôtres, tant pis s'ils ne partagent pas nos valeurs sportives. Jusqu'à présent les courses auxquelles nous avons participé se sont très bien passées, c'est ce que nous voulons retenir.

dimanche, avril 7 2013

Corrida à Landerneau le dimanche 24 mars 2013

La famille, les amis de toujours et les amis athlètes du Stade Brestois et Lesnevien se sont de nouveau retrouvés à Landerneau pour les différentes courses allant des plus jeunes au 10km.

Ils étaient environ 40 cette fois, coureurs et supporters, avec toujours le même objectif, se retrouver dans le souvenir d’Owen en l’honorant par ce qu’il aimait particulièrement : courir. Pour nous soutenir aussi, et cet élan nous aide considérablement, d'autant plus qu'il est spontané.

 Parmi la trentaine de coureurs arborant le T-shirt « Pour Owen », plusieurs sont montés sur le podium : chez les minis la petite sœur d'Erwan Tanaisie, chez les poussines Marina Corre-Terrente, les benjamin(e)s Marie Sparfel et Thibault Le Saint, le 5 km, Yann Abiven, Solange Roué, Maria Corre-Terrente, Adeline Roué, sur le 10 km la vainqueur Marilyne Pellen mais tous les autres participants ont aussi fait honneur à ce sport dont les valeurs ne se limitent pas à la recherche de la performance.

 Deux athlètes, Benoit Nicolas et Mokhtar Benhari respectivement détenteur du record du 10 km et vainqueur 2013 de la Corrida ont spontanément accepté de parrainer notre toute nouvelle association de lutte contre la violence routière : « Le Challenge Pour Owen : La Route En Toute Conscience». Son but est entre autres, au travers des valeurs véhiculées par le sport telles que la discipline, le respect, la solidarité, mais aussi la combativité et le courage, de sensibiliser le public aux dangers de la conduite sous l’emprise de certains médicaments et plus généralement lorsque le conducteur n’est pas ou plus apte à conduire.

 Pour pouvoir pratiquer en club, un sportif doit fournir chaque année un certificat médical de non contre-indication. Pour un automobiliste, potentiellement bien plus dangereux, il n’en est rien pour l’instant en France contrairement à d’autres pays européens. Cela soulève certaines interrogations.

 Il n’y a pas de fatalité, beaucoup d’accidents pourraient être évités. Comme l’a dit Mokhtar, très ému en apprenant ce drame « cela n’arrive pas qu’aux autres, cela peut nous arriver à tous, même si on se croit invincible ».

Lien vers l'album photo

       

lundi, avril 1 2013

Texte tiré de la Lettre des Amis compatissants du Canada

"J'aimerais que vous n'ayez pas de réserve à prononcer le nom de mon enfant disparu, à me parler de lui. Il a vécu, il est important encore pour moi, j'ai besoin d'entendre son prénom et de parler de lui. Alors ne détournez pas la conversation. Si je suis émue, que des larmes m'inondent le visage quand vous évoquez son souvenir, soyez sûr que ce n'est pas parce que vous m'avez blessée, c'est sa disparition qui me fait pleurer, il me manque ! Merci à vous qui m'avez permis de pleurer ! Car chaque fois mon cœur guérit un peu plus.

J'aimerais que vous essayiez de ne pas oublier mon enfant, d'en effacer le souvenir chez vous en éliminant sa photo, ses dessins ou autres cadeaux qu'il vous a faits, pour moi, ce serait le faire mourir une 2ème fois. Être un parent en deuil n'est pas contagieux, ne vous éloignez pas de moi. J'aimerais que vous sachiez que la perte d'un enfant est différente de toutes les autres pertes : c'est la pire des tragédies. Ne la comparez pas à la perte d'un parent, d'un conjoint, d'un animal. Ne comptez pas que dans un an, deux ans, dix ans, je serai guérie, je ne serai jamais ex-mère de mon enfant. J'apprendrai à survivre à sa mort et à revivre malgré ou avec son absence. J'aurai des hauts et des bas.

Ne croyez pas trop vite que mon deuil est fini, j'espère que vous admettrez mes réactions physiques dans le deuil : peut-être vais-je prendre ou perdre du poids, dormir comme une marmotte ou devenir insomniaque, le deuil rend vulnérable. Sachez aussi que tout ce que je fais et que vous trouvez un peu fou est normal pendant un deuil. La dépression, la colère, la culpabilité, la frustration, le désespoir, l'isolement, l'agressivité et la remise en question des croyances et des valeurs fondamentales sont des étapes du deuil d'un enfant. Essayez de m'accepter dans l'état où je suis momentanément, sans vous froisser. Il est normal que la mort de mon enfant me fasse perdre courage, ambition ou projets d'avenir, je ne vis que de son souvenir, donc dans le passé. Je peux aussi être démotivée dans mon travail, je le fais par habitude, pour survivre, mais parfois sans conviction, ne m'en voulez pas. J'aimerais que vous compreniez que le deuil transforme une personne, je ne suis plus celle que j'étais avant et je ne le serai jamais plus. si vous attendez que je redevienne comme avant, vous serez toujours frustré.

Je deviens une personne nouvelle, avec de nouvelles valeurs, de nouveaux rêves, de nouvelles aspirations, de nouvelles croyances. Je vous en prie, efforcez-vous de refaire connaissance avec moi, peut-être m'apprécierez-vous de nouveau. Je n'arrive plus à aller au-devant de vous, je suis souvent seule, parce que j'ai besoin de temps, de réflexion, et pourtant si c'est vous qui venez me chercher, alors je serai contente. Le jour de l'anniversaire de mon enfant, celui de son décès sont trés difficiles à vivre pour moi, de même que les autres fêtes(mon propre anniversaire, la fête des mères, Noël ou même les vacances). J'aimerais que vous puissiez me dire que vous pensez aussi à mon enfant. Quand je suis tranquille et réservée, sachez que souvent je pense à lui, alors ne vous efforcez pas de me divertir. Mais j'ai besoin de vous, de votre présence, de me sentir entourée, malgré mes sautes d'humeur. Merci à vous qui me comprenez mieux maintenant."

jeudi, mars 28 2013

9 mois sans toi, Owen

On nous dit "avec le temps ..." et nos cœurs saignent tant de t'avoir perdu ...

Tu nous manques Owen !

lundi, mars 18 2013

Guipavas, 17 mars 2013 : "Owen aurait été fier de vous !"

Un engouement croissant pour la bonne cause : Courir pour Owen.

A Guipavas ce sont 10 marcheuses, 15 coureurs et des supporters qui ont de nouveau endossé le maillot emblématique.

Alors que les marcheuses applaudissaient les coureurs du 15km, l'un d'eux a lancé "Owen aurait été fier de vous !". Il l'est, c'est sûr. Il est fier de voir ses cousins et cousines, ses copains et copines, son parrain, son frère et sa sœur, ses parents, ses oncles et tantes, sa famille se réunir autour d'un même objectif, penser à lui, se retrouver dans son souvenir, se donner pour lui.

Oui il est fier, et il vous accompagne, comme l'a dit Théo :

"J'ai beaucoup pensé à Owen, et quand c'était dur, je l'ai entendu m'encourager, je l'ai entendu me dire "allez Théo !""

Owen est bien présent parmi nous, et votre présence à nos côtés est pour nous comme un baume apaisant sur notre plaie béante.

Alors merci encore, merci pour Owen, merci pour nous.

   

Prochaine course du Challenge de l'Elorn le dimanche 21 avril départ à Plounéour-Trez pour le semi-marathon du Pays Pagan ou le 7.5 km ou la randonnée de 10km.

jeudi, mars 7 2013

Courir pour Owen, ils étaient 19 au Relecq Kerhuon

 

Rendez-vous à Guipavas le dimanche 17 mars

samedi, février 23 2013

Courir pour Owen, la presse en parle

Galvanisés par l'accueil formidable reçu à Saint Divy et à Landerneau, que ce soit au niveau des organisateurs ou des participants, par l'écho positif réservé dans la presse locale, déterminés à ne pas freiner cet élan initié à Saint Divy, la famille, les amis d'Owen seront présents le dimanche 3 mars au Relecq Kerhuon. Vous pouvez si vous le souhaitez rejoindre le mouvement ou venir les encourager ! 

Un projet de création d'association est en cours.

- page 2 de 4 -